Aphrodite - Aphrodite


Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Aphrodite
Déesse de l'amour, la beauté et la sexualité
NAMA Aphrodite Syracuse.jpg
Aphrodite Pudica (copie romaine du 2ème siècle après JC), Musée archéologique national, Athènes
Demeure Mont Olympe
symbole Dolphin , Rose , pétoncle Shell , Myrtle , Dove , Sparrow , Ceinturon , Miroir , Perle et Swan
Informations personnelles
Épouse Héphaïstos , Ares , Poséidon , Hermès , Dionysus , Adonis , et Anchise
enfants Avec Ares: Eros , Phobos , Deimos , Harmonia , Pothos , Anteros , Himeros ,
avec Hermes: Hermaphrodite ,
avec Poséidon: Rhodos , Eryx ,
avec Dionysus: Peitho , Les Grâces , Priape ,
avec Anchise: Aeneas
Parents Dans l' Iliade : Zeus et Dioné
En Théogonie : Uranus parties génitales sectionnées d »
frères et sœurs Aeacus , Angelos , Apollo , Ares , Artémis , Athéna , Dionysus , Eileithyia , Enyo , Eris , Ersa , Hebe , Hélène de Troie , Héphaïstos , Héraclès , Hermès , Minos , Pandia , Perséphone , Persée , Rhadamanthus , le Graces , le Horae , le Litae , les Muses , la Moirai , ou les Titans , le cyclope , le Meliae , le Erinyes (Furies), le géants , le hécatonchires
équivalents
équivalent romain Vénus
équivalent mésopotamienne Inanna / Ishtar
équivalent cananéenne Astarte

Aphrodite est une ancienne déesse grecque associée à l' amour , la beauté , le plaisir et la procréation . Elle est identifiée avec la planète Vénus , qui porte le nom de la déesse romaine Vénus , avec laquelle Aphrodite a été largement syncrétique . Les principaux symboles d'Aphrodite comprennent myrtes , des roses , des colombes , des moineaux et des cygnes .

Le culte d'Aphrodite a été en grande partie dérivée de celle de la déesse phénicienne Astarté , une parente de l' Orient sémitique déesse Ishtar , dont le culte était basé sur le culte sumérienne de Inanna . Principaux centres de culte d'Aphrodite étaient Cythère , Chypre , Corinthe et Athènes . Son principal festival était le Aphrodise , qui a été célébrée chaque année en plein été. En Laconie , Aphrodite est vénérée comme une déesse guerrière. Elle était aussi la déesse protectrice des prostituées , une association qui a amené les chercheurs premiers à proposer le concept de « prostitution sacrée », une idée qui est maintenant généralement considérée comme erronée.

Dans Hésiode « s Théogonie , Aphrodite est né au large de la côte de Cythère de la mousse ( aphros ) produites par Uranus » les parties génitales, que son fils Cronos a coupé et jeté dans la mer. Dans Homère l » Iliade , cependant, elle est la fille de Zeus et de Dioné . Platon , dans son Symposium 180e, affirme que ces deux origines appartiennent en fait à séparer les entités: Aphrodite Ourania (un transcendantes, « Heavenly » Aphrodite) et Aphrodite Pandemos (Aphrodite commune à « tout le peuple »). Aphrodite avait beaucoup d' autres épithètes , chacun mettant l' accent sur un aspect différent de la même déesse, ou utilisé par un culte local différent. Ainsi , elle a également connu sous le nom Cythère ( Lady de Cythère ) et Cypris ( Lady de Chypre ), en raison du fait que les deux sites ont prétendu être le lieu de sa naissance.

Dans la mythologie grecque , Aphrodite était mariée à Héphaïstos , le dieu des forgerons et de la métallurgie. Malgré cela, Aphrodite était souvent infidèle à lui et avait beaucoup d' amants; dans l' Odyssée , elle est prise en flagrant délit d'adultère avec Arès , le dieu de la guerre. Dans le premier Hymne homérique à Aphrodite , elle séduit le berger mortel Anchise . Aphrodite était aussi la mère porteuse et amant du berger mortel Adonis , qui a été tué par un sanglier . Avec Athéna et Héra , Aphrodite était l' un des trois déesses dont rivalité a donné lieu au début de la guerre de Troie et elle joue un rôle majeur dans l' Iliade . Aphrodite a été présenté dans l' art occidental comme un symbole de la beauté féminine et est apparue dans de nombreux ouvrages de la littérature occidentale . Elle est une divinité majeure dans modernes religions Neopagan , y compris l' Eglise d'Aphrodite , Wicca et Hellenismos .

Étymologie

Hésiode dérive Aphrodite de aphros (ἀφρός) « en mousse de mer », en interprétant le nom de « passé de la mousse », mais la plupart des érudits modernes considèrent cela comme une fausse étymologie populaire . Les premiers érudits modernes de la mythologie classique ont tenté de faire valoir que le nom d'Aphrodite était de grec ou indo-européenne origine, mais ces efforts ont maintenant été la plupart du temps abandonnés. Le nom d'Aphrodite est généralement acceptée comme étant des non-grec, probablement sémitique , l' origine, mais sa dérivation exacte ne peut être déterminée.

Les chercheurs à la fin du XIXe et début du XXe siècle, d' accepter l'étymologie « mousse » de Hésiode véritable, a analysé la deuxième partie du nom d'Aphrodite * -odítē « Wanderer » ou * -dítē « brillant ». Michael Janda, accepter aussi l'étymologie Hésiode, a plaidé en faveur de ce dernier de ces interprétations et revendique l'histoire d'une naissance de la mousse comme indo-européenne mythème . De même, Witczak propose un composé indo-européenne * avorte- « très » et * dʰei- « briller », se référant également Eos. D' autres chercheurs ont fait valoir que ces hypothèses sont peu probables puisque les attributs d'Aphrodite sont tout à fait différentes de celles des deux Eos et la divinité védique Ushas .

Un certain nombre d'improbables étymologies non-grecs ont également été suggéré. Une étymologie sémitique compare Aphrodite à l'Assyrien barīrītu , le nom d'un démon femelle qui apparaît au Moyen - babylonien et tardives textes babyloniens. Hammarström semble étrusque , en comparant (e) prθni « seigneur », un titre honorifique étrusque prêtées en grec πρύτανις . Cela rendrait le théonyme origine un titre honorifique, « la dame ». La plupart des chercheurs rejettent cette étymologie comme peu plausible, d' autant plus que Aphrodite apparaît effectivement en étrusque sous la forme empruntée APRU (du grec Aphro , clipsé forme d' Aphrodite ). Le médiéval Etymologicum Magnum (c. 1150) offre une étymologie très artificielle, dérivant Aphrodite à partir du composé habrodíaitos ( ἁβροδίαιτος ), « elle qui vit délicatement », de habrós et diaita . L'altération de b à pH est expliqué comme un « familier » caractéristique du grec « évidente des Macédoniens ».

origines

Près de la déesse de l'amour de l'Est

Fin du deuxième millénaire avant notre ère nue figurine d'Ishtar de Susa , en lui montrant portant une couronne et serrant ses seins
Début du Ve siècle avant JC statue d'Aphrodite de Chypre , en lui montrant portant une couronne de cylindre et tenant une colombe

Le culte d'Aphrodite en Grèce a été importée de, ou au moins influencé par le culte de Astarte en Phénicie , qui, à son tour, a été influencée par le culte de la mésopotamienne déesse connue sous le nom « Ishtar » aux sémitiques Est peuples et comme " Inanna "aux Sumériens . Pausanias affirme que le premier à établir un culte d'Aphrodite étaient les Assyriens , après les Assyriens, les Paphians de Chypre, puis les Phéniciens à Ascalon . Les Phéniciens, à son tour, a enseigné son culte au peuple de Cythère .

Aphrodite a pris les associations d'Inanna-Ishtar avec la sexualité et la procréation. De plus, elle était connue sous le nom Ourania (Οὐρανία), ce qui signifie « céleste », un titre correspondant au rôle de Inanna la Reine du Ciel . Les premières représentations artistiques et littéraires d'Aphrodite sont extrêmement similaires sur Inanna-Ishtar. Comme Inanna-Ishtar, Aphrodite était aussi une déesse guerrière; le deuxième siècle de notre ère géographe grec Pausanias rapporte que, à Sparte, Aphrodite était vénéré comme Aphrodite Areia , qui signifie « guerrier ». Il mentionne également que les statues de culte les plus anciens d'Aphrodite à Sparte et sur Cythère a montré ses bras d'appui. Les érudits modernes notent que les aspects d'Aphrodite guerrier déesse apparaissent dans les couches plus anciennes de son culte et voir comme une indication de ses origines Près de l' Est.

XIXe siècle érudits classiques ont une aversion générale à l'idée que la religion grecque antique était du tout influencé par les cultures du Proche - Orient, mais, même Friedrich Gottlieb Welcker , qui a fait valoir que près influence orientale sur la culture grecque a été en grande partie confinée à la culture matérielle, a admis que Aphrodite était clairement d'origine phénicienne. L'influence importante de culture du Proche - Orient sur début religion grecque en général, et sur le culte d'Aphrodite en particulier, est maintenant largement reconnu comme datant d' une période de orientalisation au cours du VIIIe siècle avant J.-C., quand la Grèce archaïque était en marge du Neo Empire assyrien .

déesse de l'aube indo-européenne

Certains des premiers mythologues comparatifs opposés à l'idée d'une proximité origine orientale ont fait valoir que Aphrodite est née comme un aspect de la déesse de l' aube grecque Eos et qu'elle a donc été finalement dérivé du proto-indo-européenne déesse de l' aube * H un de éusōs (correctement grec Eos , latin Aurora , sanscrit Ushas ). La plupart des chercheurs modernes ont maintenant rejeté l'idée d'une Aphrodite purement indo-européenne, mais il est possible que Aphrodite, à l' origine une divinité sémitique, peut avoir été influencée par la déesse de l' aube indo-européenne. Les deux Aphrodite et Eos étaient connus pour leur beauté érotique et la sexualité agressive et les deux avaient des relations avec les amoureux des mortels. Les deux déesses étaient associés aux couleurs rouge, blanc et or. Michael Janda etymologizes nom d'Aphrodite comme épithète d'Eos qui signifie « celle qui monte de la mousse [de l'océan] » et points d'Hésiode Théogonie compte de la naissance d'Aphrodite comme un réflexe archaïque du mythe indo-européen. Aphrodite surgissant des eaux après des défaites Cronos Uranus comme mythème serait alors directement apparenté au Rigvedic mythe d' Indra vaincu Vrtra , libérant Ushas . Une autre similitude fondamentale entre Aphrodite et la déesse de l' aube indo-européenne est sa parenté proche de la divinité grecque du ciel, puisque les deux principaux prétendants à sa paternité (Zeus et Uranus) sont des divinités du ciel.

Formulaires et épithètes

Aphrodite Ourania , drapé plutôt que nue, avec son pied reposant sur une tortue ( Louvre )
Grec ancien hermès de aphroditos , une forme masculine d'Aphrodite, actuellement détenu dans le Nationalmuseum de Stockholm

Épithète cultic la plus commune d'Aphrodite était Ourania , ce qui signifie « céleste », mais cette épithète se produit presque jamais dans les textes littéraires, ce qui indique une signification purement cultuelle. Un autre nom commun pour Aphrodite était Pandemos ( « Pour tous les gens »). Dans son rôle d' Aphrodite Pandemos, Aphrodite était associée à Peithô ( Πείθω ), ce qui signifie « persuasion », et pourrait être prié de l' aide dans la séduction. Platon , dans son Symposium , soutient que Ourania et Pandemos sont, en fait, des déesses séparées. Il affirme que Aphrodite Ourania est l'Aphrodite céleste, née de l'écume de mer après Cronos châtré Uranus, et le plus ancien des deux déesses. D' après le Symposium , Aphrodite Ourania est l'inspiration du désir homosexuel masculin , en particulier le éphébiques eros . Aphrodite Pandemos , en revanche, est le plus jeune des deux déesses: Aphrodite commune, née de l'union de Zeus et de Dioné, et l'inspiration du désir hétérosexuel , le « moindre » des deux amours.

Parmi les néoplatoniciens et, plus tard, leurs interprètes chrétiens, Ourania est associé à l' amour spirituel et Pandemos avec l' amour physique (désir). Une représentation de Ourania avec son pied reposant sur une tortue est venue à être considérée comme emblématique de discrétion dans l' amour conjugal; il a fait l'objet d'une sculpture chryséléphantine par Phidias pour Elis , connu seulement d'un commentaire par le géographe parenthétique Pausanias .

L' une des épithètes littéraires les plus courantes d'Aphrodite est Philommeidḗs ( φιλομμειδής ), ce qui signifie « sourire aimant », mais il est parfois mal traduit comme « rire aimant ». Cette épithète se produit à travers les deux épopées homériques et la Première Hymne homérique à Aphrodite . Hésiode fait référence à une fois dans sa Théogonie dans le contexte de la naissance d'Aphrodite, mais il interprète comme « génito-amour » plutôt que « épris de sourire ». Monica Cyrino note que l'épithète peut porter sur le fait que, dans de nombreuses représentations artistiques d'Aphrodite, elle est montrée souriante. D' autres épithètes littéraires communes sont Cypris et Cythereia , qui découlent de ses associations avec les îles de Chypre et Cythère respectivement.

Sur Chypre, Aphrodite est parfois appelé Eleemon ( « miséricordieux »). A Athènes, elle était connue comme Aphrodite en kopois ( « Aphrodite des jardins »). Au Cap Colias, une ville sur la côte attique, elle était vénérée comme Genetyllis « Mère ». Les Spartiates adoraient comme Potnia « Maîtresse », Enoplios « Armé », Morpho « Shapely », Ambologera « Elle qui reporte la vieillesse ». Partout dans le monde grec, elle était connue sous épithètes tels que Melainis « Un Noir », Skotia « Sombre », Androphonos « Killer of Men », Anosia « Unholy » et Tymborychos « Fossoyeur », qui indiquent toutes ses plus sombre, plus nature violente.

Une version masculine d'Aphrodite connue sous le nom aphroditos était vénéré dans la ville de Amathus à Chypre. Aphroditos a été représenté à la figure et la robe d'une femme, mais avait une barbe , et a montré la levée de sa robe pour révéler une érection phallus . Ce geste a été considéré comme un symbole apotropaïque , et a été pensé pour transmettre la bonne fortune sur le spectateur. Finalement, la popularité de aphroditos déclina comme le courant dominant, version entièrement féminine d'Aphrodite est devenu plus populaire, mais les traces de son culte sont conservés dans les dernières légendes de Hermaphrodite .

Culte

période classique

Les ruines du temple d'Aphrodite à Aphrodisias

Principal festival d'Aphrodite, la Aphrodise , a été célébrée à travers la Grèce, mais surtout à Athènes et Corinthe . A Athènes, l'Aphrodise a été célébrée le quatrième jour du mois de Hekatombaion en l' honneur du rôle d'Aphrodite dans l'unification de l' Attique. Au cours de ce festival, les prêtres d'Aphrodite se purifier le temple d'Aphrodite Pandemos sur le versant sud - ouest de l' Acropole avec le sang d'une colombe sacrifiée . Ensuite, les autels seraient oints et les statues de culte d'Aphrodite Pandemos et Peitho seraient escortés dans une majestueuse procession à un endroit où ils seraient baignés rituellement. Aphrodite a également été honoré à Athènes dans le cadre du Arrhephoria festival. Le quatrième jour de chaque mois était sacré pour Aphrodite.

Pausanias rapporte que, à Sparte, Aphrodite était vénéré comme Aphrodite Areia , qui signifie « guerrier ». Cette épithète met l' accent sur les connexions d'Aphrodite à Ares, avec qui elle avait des relations extra - conjugales. Pausanias enregistre également que, à Sparte et Cythère, un certain nombre de statues de culte très anciens d'Aphrodite dépeint ses bras d'appui. D' autres statues de culte ont montré la liait dans les chaînes.

Aphrodite était la déesse protectrice des prostituées de toutes les variétés, allant de pornai (bon marché prostituées de la rue généralement détenues comme esclaves par de riches proxénètes ) à hétaïres (chers, compagnons engagés bien instruits, qui étaient habituellement des travailleurs autonomes et parfois fourni des rapports sexuels à leurs clients ). La ville de Corinthe a été connu dans le monde antique pour ses nombreux hétaïres , qui avait la réputation d'être répandue parmi les plus qualifiés, mais aussi le plus cher, les prostituées dans le monde grec. Corinthe avait aussi un grand temple à Aphrodite situé sur la Acrocorinthe et a été l' un des principaux centres de son culte. Dossiers de nombreux dédicaces à Aphrodite faites par courtisanes avec succès ont survécu dans des poèmes et des inscriptions de poterie. Les références à Aphrodite en association avec la prostitution se trouvent à Corinthe, ainsi que sur les îles de Chypre , Cythère et la Sicile . Précurseur mésopotamienne Inanna-Ishtar a été étroitement associée à la prostitution d'Aphrodite.

Les chercheurs du XIXe et XXe siècles croyaient que le culte d'Aphrodite peut avoir impliqué la prostitution rituelle , une hypothèse basée sur des passages ambigus dans certains textes anciens, en particulier un fragment d'un skolion par le poète béotien Pindare , qui mentionne des prostituées de Corinthe en association avec Aphrodite. Les érudits modernes rejettent maintenant la notion de prostitution rituelle en Grèce comme un « mythe historiographique » sans base factuelle.

époque hellénistique et romaine

Relief grec de Aphrodisias, représentant une Aphrodite romaine d'influence assis sur un trône tenant un enfant pendant que le berger Anchise se tient à côté d' elle. Carlos Delgado; CC-BY-SA.

Au cours de la période hellénistique , les Grecs identifiaient Aphrodite avec les anciennes déesses égyptiennes Hathor et Isis . Aphrodite était la déesse protectrice des reines lagides et de la reine Arsinoé II a été identifié comme son incarnation mortelle. Aphrodite est vénérée à Alexandrie et avait de nombreux temples dans et autour de la ville. Arsinoé II a introduit le culte d'Adonis à Alexandrie et de nombreuses femmes y partagea en elle. Le Tessarakonteres , un gigantesque catamaran cuisine conçue par Archimedes pour Ptolémée IV Philopator , avait un temple circulaire à Aphrodite avec une statue en marbre de la déesse elle - même. Au IIe siècle avant notre ère, Ptolémée VIII et ses femmes Cléopâtre II et Cléopâtre III consacra un temple à Aphrodite Hathor à Philae . Statuettes d'Aphrodite pour la dévotion personnelle est devenu commun en Egypte dès les premiers temps ptolémaïques et se prolongeant jusqu'à longtemps après l' Egypte devint une province romaine .

Les anciens Romains identifiés Aphrodite avec leur déesse Vénus , qui était à l' origine une déesse de la fertilité agricole, la végétation et le printemps. Selon l'historien romain Tite - Live , Aphrodite et Vénus ont été officiellement identifiés au troisième siècle avant JC lorsque le culte de Vénus Erycina a été introduit à Rome du sanctuaire grec d'Aphrodite sur le mont Eryx en Sicile. Après ce point, les Romains ont adopté l'iconographie d'Aphrodite et les mythes et les appliquer à Vénus. Parce que Aphrodite était la mère du héros troyen Énée dans la mythologie grecque et romaine tradition revendiquée Enée comme le fondateur de Rome, Vénus est devenu vénérée comme Vénus Genetrix , la mère de toute la nation romaine. Jules César prétendait descendre directement du fils d'Énée Iulus et est devenu un fervent partisan du culte de Vénus. Ce précédent a été suivi plus tard par son neveu Auguste et les empereurs réclamant la succession de lui.

Ce syncrétisme grandement impacté le culte grec d'Aphrodite. À l'époque romaine, les cultes d'Aphrodite dans de nombreuses villes grecques ont commencé à mettre l'accent sur sa relation avec Troy et Enée. Ils ont également commencé à adopter des éléments typiquement romains, dépeignant comme Aphrodite plus maternelle, plus militariste, et plus préoccupés par la bureaucratie administrative. Elle a été revendiquée comme un gardien divin par de nombreux magistrats politiques. Les apparences d'Aphrodite dans la littérature grecque aussi largement proliféré, montrant généralement Aphrodite d'une manière caractéristique romaine.

Mythologie

Naissance

Au début du quatrième siècle avant JC Grenier navire de poterie en forme d'Aphrodite dans une coquille du Phanagoria cimetière dans la péninsule de Taman
Petra Tou Romiou ( « Le rocher du grec »), lieu de naissance légendaire d'Aphrodite à Paphos , Chypre

Aphrodite est généralement dit être né près de son centre principal de culte, Paphos , sur l'île de Chypre , ce qui explique pourquoi elle est parfois appelée « Cyprian », en particulier dans les œuvres poétiques de Sappho . Cependant, d' autres versions de son mythe ont sa naissance près de l'île de Cythère , d' où une autre de ses noms, « Cythère ». Cythère était une étape pour le commerce et la culture entre la Crète et le Péloponnèse , de sorte que ces histoires peuvent conserver des traces de la migration du culte d'Aphrodite du Moyen - Orient vers le continent Grèce .

Selon la version de sa naissance contée par Hésiode dans sa Théogonie , Cronos rompu d'Uranus parties génitales et les jeta derrière lui dans la mer. La mousse de ses parties génitales a donné naissance à Aphrodite ( d' où son nom, qui Hésiode interprète comme « mousse déjà apparue »), tandis que les Giants , les Erinyes (furies) et le Meliae ont émergé des gouttes de son sang. Hésiode précise que les parties génitales « ont été sur la mer depuis longtemps, et de la mousse blanche ont surgi de la chair immortelle. Avec elle une jeune fille a grandi » Compte de Hésiode de la naissance d'Aphrodite suite à la castration d'Uranus est probablement dérivé de la chanson de Kumarbi , un ancien hittite poème épique où le dieu Kumarbi renverse son père Anu , dieu du ciel, et mord ses parties génitales, l'obligeant à devenir enceinte et donner naissance à des enfants d'Anu, qui comprennent Ishtar et son frère Teshub , le dieu de l' orage hittite.

Dans l' Iliade , Aphrodite est décrit comme la fille de Zeus et de Dioné. Le nom de Dioné semble être un féminin à même origine Dios et Dion , qui sont des formes obliques du nom de Zeus . Zeus et de Dioné ont partagé un culte à Dodone en Grèce du nord - ouest. Dans Théogonie , Hésiode décrit Dioné comme Océanide .

Mariage

AD Ier siècle fresque romaine de Mars et Vénus de Pompéi

Aphrodite est toujours dépeint comme un adulte nubile, infiniment désirable, sans avoir eu l' enfance. Elle est souvent représentée nue. Dans l' Iliade , Aphrodite est le consort apparemment célibataire d' Arès , le dieu de la guerre, et la femme de Héphaïstos est une déesse différente nommée Charis . De même, dans Hésiode Théogonie , Aphrodite est célibataire et la femme d'Héphaïstos est Aglaé , le plus jeune des trois Charites .

Dans le livre Huit de l' Odyssée , cependant, le chanteur aveugle Demodocus décrit Aphrodite comme l'épouse d'Héphaïstos et raconte comment elle a commis l' adultère avec Ares pendant la guerre de Troie . Le dieu soleil Hélios a vu Aphrodite et d' Arès ayant des relations sexuelles dans le lit de Héphaïstos et a mis en garde Héphaïstos, qui a façonné un filet d'or. La prochaine fois que Ares et Aphrodite avaient des relations sexuelles ensemble, le net les deux pris au piège. Héphaïstos apporté tous les dieux dans atour de rire des prisonniers adultères, mais Apollon , Hermès et Poséidon avait la sympathie pour Ares et Poséidon a accepté de payer Héphaïstos pour la libération d'Arès. Humilié, Aphrodite est revenu à Chypre, où elle a été suivie par les Charités . Ce récit provient probablement grec conte populaire , à l' origine indépendante de l' Odyssée .

Histoires plus tard ont été inventés pour expliquer le mariage d'Aphrodite à Héphaïstos. Dans l'histoire la plus célèbre, Zeus hâte marié à Aphrodite Héphaïstos afin d'empêcher les autres dieux de se battre sur elle. Dans une autre version du mythe, Héphaïstos a donné sa mère Héra un trône d' or, mais quand elle était assise sur elle, elle est resté coincé et il a refusé de la laisser aller jusqu'à ce qu'elle accepte de lui donner la main d'Aphrodite dans le mariage. Héphaïstos était fou de joie d'être marié à la déesse de la beauté, et a forgé sa belle bijoux, y compris un strophion connu sous le nom Kestos IMAS , un sous - vêtement en forme de sautoir (généralement traduit par « ceinture »), ce qui a accentué ses seins et son encore plus irrésistible aux hommes. Ces strophia étaient couramment utilisés dans les représentations des déesses du Proche - Orient Ishtar et Atargatis .

préposés

Aphrodite est presque toujours accompagnée d' Eros , le dieu de la convoitise et le désir sexuel. Dans son Théogonie , Hésiode décrit Eros comme l' une des quatre forces primaires originales nées au début du temps, mais, après la naissance d'Aphrodite de la mousse de mer, il est rejoint par Himeros et, ensemble, ils deviennent compagnons constants d'Aphrodite. Au début de l' art grec, Eros et Himeros sont tous deux présentés comme de beaux jeunes idéalisés avec des ailes. Les grecs poètes lyriques considéraient le pouvoir d'Eros et Himeros comme dangereux, compulsif, et impossible pour quiconque de résister. Dans les temps modernes, Eros est souvent considéré comme le fils d'Aphrodite, mais cela est en fait une innovation relativement tardive. Un Scholion sur Théocrite 's Idylles remarque que le sixième siècle avant JC Sapho avait décrit Eros comme le fils d'Aphrodite et d' Uranus, mais la première référence survivant à Eros en tant que fils d'Aphrodite vient de Apollonius de Rhodes est Argonautica , écrit dans le troisième siècle avant notre ère, ce qui fait de lui le fils d'Aphrodite et d' Arès. Plus tard, les Romains, qui ont vu Vénus comme une déesse mère, saisirent sur cette idée d'Eros en tant que fils d'Aphrodite et popularisé, ce qui en fait la représentation prédominante dans les travaux sur la mythologie jusqu'à nos jours.

Principaux agents d'Aphrodite étaient les trois Charites , qui Hésiode identifie comme les filles de Zeus et Eurynome et les noms que Aglaé « Splendor », Euphrosine « Good Cheer », et Thalia « Abondance ». Les Charités avaient été adorés comme des déesses en Grèce depuis le début de l' histoire grecque, bien avant Aphrodite a été introduit au panthéon. Autre ensemble de préposés était les trois d'Aphrodite Horae (les « Heures »), qui identifie Hésiode comme les filles de Zeus et Thémis et les noms que Eunomia (bon ordre), Dike (Justice) et Eirene (Paix). Aphrodite était également accompagné parfois par Harmonia , sa fille par Ares, et Hebe , la fille de Zeus et Héra.

Le dieu de la fertilité Priape était généralement considéré comme le fils d'Aphrodite par Dionysus , mais il était parfois décrit comme son fils par Hermès, Adonis, ou même Zeus. Un Scholion sur Apollonius de Rhodes de Argonautica déclare que, si Aphrodite était enceinte de Priape, Héra envié et appliqué une potion mal à son ventre pendant qu'elle dormait pour faire en sorte que l'enfant serait hideux. Quand Aphrodite a donné naissance, elle a été horrifié de voir que l'enfant avait un massif, en érection permanente pénis , un gros ventre et une langue énorme. Aphrodite a abandonné l'enfant mourir dans le désert, mais un pâtre l' a trouvé et l' a élevé, en découvrant plus tard que Priape pourrait utiliser son pénis massif pour aider à la croissance des plantes.

Anchise

Vénus et Anchise (1889 ou 1890) par William Blake Richmond

Le premier Hymne homérique à Aphrodite ( Hymne 5 ), qui a été probablement composé quelque temps au milieu du VIIe siècle avant notre ère, décrit comment Zeus une fois devenu ennuyé avec Aphrodite pour causer des divinités de tomber en amour avec les mortels, alors il l' a fait tomber amoureux avec Anchise , un beau berger mortel qui vivait au pied sous le mont Ida près de la ville de Troie . Aphrodite semble Anchise sous la forme d'une grande et belle, vierge mortelle alors qu'il est seul dans sa maison. Anchise son Sées vêtus de vêtements clairs et des bijoux étincelants, avec ses seins brillants d' un éclat divin. Il lui demande si elle est Aphrodite et lui promet de construire un autel au - dessus de la montagne si elle le bénisse et sa famille.

Aphrodite est et lui dit qu'elle n'est pas une déesse, mais la fille d'une des familles nobles de Phrygie . Elle prétend être en mesure de comprendre la langue de Troie parce qu'elle avait une infirmière de Troie comme un enfant et dit qu'elle se trouvait sur la montagne après avoir été happé par Hermès en dansant dans une célébration en l' honneur d' Artémis , la déesse de la virginité. Aphrodite dit Anchise qu'elle est encore vierge et le supplie de l'emmener à ses parents. Anchise devient immédiatement surmonter avec la convoitise folle pour Aphrodite et jure qu'il aura des relations sexuelles avec elle. Anchise prend Aphrodite, avec ses yeux baissés, à son lit, qui est couvert dans les fourrures des lions et des ours. Puis il déshabille son nu et lui fait l' amour.

Après la copulation est terminée, Aphrodite révèle sa vraie forme divine. Anchise est terrifié, mais Aphrodite lui console et promet qu'elle lui enfantera un fils. Elle prophecizes que leur fils sera le demi - dieu Enée , qui sera soulevée par les nymphes du désert pendant cinq ans avant d' aller à Troie pour devenir un noble comme son père. L'histoire de la conception de Aeneas est également mentionné dans Hésiode Théogonie et dans le livre II de Homer Iliade .

Adonis

Grenier rouge figure aryballe par Aison ( c. 410 BC) montrant Aphrodite pactiser avec Adonis , qui est assis et jouant de la lyre, alors que Eros se trouve derrière lui
Fragment d'un vase de mariage attique à figures rouges ( c. 430-420 BC), montrant des femmes échelles qui grimpent sur les toits de leurs maisons portant « jardins d'Adonis »

Le mythe d'Aphrodite et Adonis est probablement dérivé de l'ancien sumérien légende de Inanna et Dumuzid . Le grec nom Ἄδωνις ( ADONIS , prononciation grecque:  [ádɔːnis] ) est dérivé du cananéenne mot 'adōn , ce qui signifie « seigneur ». La première référence grecque connue à Adonis provient d'un fragment d'un poème de la lesbienne poétesse Sappho , datant du VIIe siècle avant notre ère, dans laquelle un chœur de jeunes filles demande Aphrodite ce qu'ils peuvent faire pour pleurer la mort d'Adonis. Aphrodite répond qu'ils doivent battre leurs seins et déchirer leurs tuniques. Références ultérieures étoffent l'histoire avec plus de détails: Adonis était le fils de Myrrha , qui a été maudit par Aphrodite avec convoitise insatiable pour son propre père, le roi Cinyras de Chypre , après la mère de Myrrha se vantait que sa fille était plus belle que la déesse. Chassé après être devenu enceinte, Myrrha a été transformé en un myrrhe arbre, mais a donné naissance à Adonis.

Aphrodite a trouvé le bébé et l'a emmené à la pègre être encouragée par Perséphone . Elle est revenue pour lui une fois qu'il a été cultivé et lui découvrit être d'une beauté frappante. Perséphone voulait garder Adonis, entraînant une bataille de garde entre les deux déesses sur lesquels devraient posséder à juste titre Adonis. Zeus a réglé le différend en décrétant que Adonis passerait d' un tiers de l'année avec Aphrodite, un tiers avec Perséphone, et un tiers avec qui il a choisi. Adonis a choisi de passer ce temps avec Aphrodite. Puis, un jour, alors que Adonis était la chasse, il a été blessé par un sanglier et saigné à mort dans les bras d'Aphrodite.

Dans les différentes versions de l'histoire, le sanglier a été soit envoyé par Ares, qui était jaloux qu'Aphrodite était passé tant de temps avec Adonis, ou par Artemis, qui voulait se venger contre Aphrodite pour avoir tué son disciple dévoué HIPPOLYTE . L'histoire fournit également une étiologie pour les associations d'Aphrodite avec certaines fleurs. Apparemment , comme elle a pleuré la mort d'Adonis, elle fit anémones de croître partout où son sang est tombé, et a déclaré un festival à la date anniversaire de sa mort. Dans une version de l'histoire, Aphrodite se est blessée sur une épine d'une rose buisson et la rose, qui avait déjà été blanc, maculé rouge par son sang. Selon Lucian est sur la déesse syrienne , chaque année pendant le festival d'Adonis, la rivière Adonis au Liban (maintenant connu sous le nom de la rivière Abraham ) a couru rouge de sang.

Le mythe d'Adonis est associé à la fête du Adonia , qui a été célébré par les femmes grecques chaque année en plein été. Le festival, qui était évidemment déjà célèbre à Lesbos par le temps de Sappho, semble avoir d' abord devenu populaire à Athènes au milieu du Ve siècle avant notre ère. Au début du festival, les femmes plantaient un « jardin d'Adonis », un petit jardin planté dans un petit panier ou un morceau peu profond de la poterie brisée contenant une variété de plantes à croissance rapide, comme la laitue et le fenouil , ou même grains rapide bourgeonnement tels que le blé et l' orge . Les femmes seraient alors monter sur des échelles sur les toits de leurs maisons, où ils placeraient les jardins sous la chaleur du soleil d'été. Les plantes pousseraient à la lumière du soleil, mais se fanent rapidement dans la chaleur. Ensuite , les femmes seraient pleurer et se lamenter bruyamment sur la mort d'Adonis, déchirant leurs vêtements et se frappant la poitrine dans un affichage public de la douleur.

favoritisme divin

Pygmalion et Galatée (1717) par Jean Raoux , montrant Aphrodite qui porte la statue à la vie

Dans d'Hésiode Travaux et les Jours , les commandes Zeus Aphrodite de faire Pandora , la première femme, physiquement belle et attirante sexuellement, afin qu'elle puisse devenir « un mauvais hommes vont adorer embrasser ». Aphrodite « se répand grâce » sur la tête de Pandore et son équipe avec « désir douloureux et l' angoisse du genou affaiblissement », elle rend le bateau parfait pour le mal à entrer dans le monde. Les agents d'Aphrodite, Peitho, Charites et Horae, agrémentent Pandora avec l' or et des bijoux.

Selon un mythe, Aphrodite aidé Hippomène , un jeune noble qui voulait se marier avec Atalanta , une jeune fille qui était célèbre dans tout le pays pour sa beauté, mais qui a refusé de se marier un homme à moins qu'il ne pouvait lui courir plus vite dans une course à pieds . Atalante était un coureur très rapide et elle décapiter tous les hommes qui ont perdu pour elle. Aphrodite a Hippomène trois pommes d' or du jardin des Hespérides et lui ordonna de les jeter devant Atalanta comme il l' a couru. Hippomène obéirent ordre d'Aphrodite et Atalanta, en voyant les belles, les fruits d' or, se pencha pour ramasser chacun, ce qui permet Hippomène à son distancer. Dans la version de l'histoire d'Ovide de Métamorphoses , Hippomène oublie de rembourser Aphrodite pour son aide, elle provoque le couple à se enflammer avec la convoitise alors qu'ils restent au temple de Cybèle . Le couple profaner le temple en ayant des relations sexuelles en elle, ce qui Cybèle pour les transformer en lions en guise de punition.

Le mythe de Pygmalion est d' abord mentionné par le troisième siècle avant JC écrivain grec Philostephanus de Cyrène , mais est d' abord raconté en détail dans d'Ovide Métamorphoses . Selon Ovide, Pygmalion était un sculpteur très beau de l'île de Chypre, qui était si écœuré par l'immoralité des femmes qu'il a refusé de se marier. Il est tombé follement et passionnément amoureux de la statue de culte ivoire , il sculptait d'Aphrodite et avait envie de l' épouser. Parce que Pygmalion était extrêmement pieux et dévoué à Aphrodite, la déesse a la statue à la vie. Pygmalion épousé la fille la statue est devenue et ils avaient un fils nommé Paphos, après que la capitale de Chypre a reçu son nom. Pseudo-Apollodore mentionne plus tard « Metharme, fille de Pygmalion, roi de Chypre ».

mythes de la colère

AD Ier siècle fresque romaine de Pompéi montrant la vierge HIPPOLYTE dédaignant les avances de sa belle - mère Phaedra , dont Aphrodite fait tomber amoureuse de lui afin de provoquer sa mort tragique.

Aphrodite généreusement récompensé ceux qui l'honneur, mais aussi puni ceux qui l' ont manqué de respect, souvent assez brutalement. Un mythe décrit dans Apollonius de Rhodes Argonautica , puis résumés dans la Bibliotheca du Pseudo-Apollodore raconte comment, quand les femmes de l'île de Lemnos a refusé de sacrifier à Aphrodite, la déesse maudites à puer horriblement pour que leurs maris ne seraient jamais avoir des relations sexuelles avec eux. Au lieu de cela, leurs maris ont commencé à avoir des relations sexuelles avec leurs thraces esclaves filles . En colère, les femmes de Lemnos assassiné l'ensemble de la population masculine de l'île, ainsi que tous les esclaves thraces. Lorsque Jason et son équipage de Argonautes sont arrivés sur Lemnos, ils accouplées avec les femmes affamées de sexe sous l'approbation d'Aphrodite et repeuplé l'île. A partir de là, les femmes de Lemnos jamais manqué de respect à nouveau Aphrodite.

Dans Euripide la tragédie de qu'Hippolyte , qui a été réalisée à la Ville Dionysia en 428 avant JC, le fils de Thésée qu'Hippolyte vénère seulement Artémis , la déesse de la virginité, et refuse de se livrer à toute forme de contact sexuel. Aphrodite est exaspéré par son comportement et orgueilleuse, dans le prologue de la pièce, elle déclare que, en honorant seulement Artemis et en refusant de vénérer, a remis en cause directement HIPPOLYTE son autorité. Aphrodite provoque donc sa belle - mère qu'Hippolyte, Phaedra , tomber amoureuse de lui, sachant HIPPOLYTE va la rejeter. Après avoir été rejeté, Phaedra se suicide et laisse une note de suicide à Thésée lui disant qu'elle se est tuée parce qu'Hippolyte a tenté de la violer. Thésée prie Poséidon de tuer pour sa transgression HIPPOLYTE. Poséidon envoie un taureau sauvage pour effrayer les chevaux comme il est Hippolyte à cheval par la mer dans son char, ce qui provoque les chevaux à boulonner et briser le char contre les falaises, entraînant une mort HIPPOLYTE sanglante sur la côte rocheuse. Le jeu se termine par Artemis jurant de tuer propre bien - aimé mortel (probablement Adonis) pour se venger d'Aphrodite.

Glaucus de Corinthe a mis en colère Aphrodite en refusant de laisser ses chevaux pour les courses de chars compagnon, car cela entraverait leur vitesse. Pendant la course de chars aux jeux funèbres du roi Pélias , Aphrodite a conduit ses chevaux fous et ils l' ont déchiré. Polyphonte était une jeune femme qui a choisi une vie virginale avec Artemis au lieu du mariage et des enfants, favorisé par Aphrodite. Aphrodite l' a insultée, lui causant d'avoir des enfants par un ours. La descendance, Agrius et Oreius, étaient des cannibales sauvages qui ont subi la haine de Zeus. En fin de compte, il a transformé tous les membres de la famille en oiseaux de mauvais augure.

Jugement de la guerre de Troie et Paris

Mosaïque grec ancien d' Antioche datant du IIe siècle après JC, représentant le Jugement de Paris

Le mythe de l'arrêt de Paris est brièvement mentionné dans l' Iliade , mais est décrit en détail dans une incarnation même du Cypria , un poème perdu du cycle épique , qui enregistre que tous les dieux et déesses, ainsi que divers mortels ont été invités à le mariage de Pélée et Thétis (parents éventuels d' Achille ). Seulement Eris , déesse de la discorde, n'a pas été invité. Elle était ennuyé cela, alors elle est arrivée avec une pomme d' or inscrite avec le mot καλλίστῃ (kallistēi, « pour la plus équitable »), qu'elle a jeté parmi les déesses. Aphrodite, Héra et Athéna ont tous affirmé être le plus équitable, et donc le propriétaire légitime de la pomme.

Les déesses ont choisi de placer l'affaire devant Zeus, qui, ne voulant pas favoriser l' une des déesses, mettez le choix entre les mains de Paris, un cheval de Troie prince. Après la baignade au printemps mont Ida , où Troy se trouvait, les déesses se sont présentés devant Paris pour sa décision. Dans les représentations anciennes existantes du jugement de Paris, Aphrodite est qu'occasionnellement représenté nu , et Athéna et Héra sont toujours habillé. Depuis la Renaissance , cependant, les peintures occidentales ont généralement dépeint les trois déesses complètement nu.

Les trois déesses étaient idéalement beau et Paris ne pouvaient pas décider entre eux, ils ont eu recours à des pots de vin. Hera a essayé de soudoyer Paris avec le pouvoir sur toute l' Asie et l' Europe , et Athéna a offert la sagesse, la gloire et la gloire dans la bataille, mais Aphrodite a promis Paris que s'il devait la choisir comme la plus belle, elle le laisserait épouser la plus belle femme Terre. Cette femme était Helen , qui était déjà mariée au roi Ménélas de Sparte . Paris sélectionné Aphrodite et lui a décerné la pomme. Les deux autres déesses étaient enragés et, en conséquence directe, du côté des Grecs dans la guerre de Troie .

Aphrodite joue un rôle important et actif tout au long de l'ensemble de Homer Iliade . Dans le livre III, elle sauvetages Paris Ménélas après qu'il le défie bêtement à un tête-à-un duel . Elle apparaît alors à Helen sous la forme d'une vieille femme et tente de la persuader d'avoir des relations sexuelles avec Paris, lui rappelant sa beauté physique et prouesses athlétiques. Helen reconnaît immédiatement Aphrodite par son beau cou, des seins parfaits, et les yeux clignotants et gronde la déesse, lui adressant comme son égale. Aphrodite réprimandes fortement Helen, lui rappelant que, si elle l'agace, elle va la punir tout autant qu'elle l'a déjà favorisé. Helen obéit à l'ordre demurely d'Aphrodite.

Dans le livre V, Aphrodite charge dans la bataille pour sauver son fils Enée du héros grec Diomède . Diomède reconnaît Aphrodite comme une déesse « faiblard » et, fourrant sa lance, pseudos son poignet par sa « robe ambrée ». Aphrodite emprunte le char d'Ares pour monter de nouveau sur le mont Olympe. Zeus lui reproche de se mettre en danger, lui rappelant que « sa spécialité est l' amour, pas la guerre. » Selon Walter Burkert , cette scène est parallèle directement une scène de Tablet VI de l' épopée de Gilgamesh dans lequel Ishtar, précurseur akkadien d'Aphrodite, crie à sa mère Antu après le héros Gilgamesh rejette ses avances sexuelles, mais est légèrement réprimandé par son père Anu . Dans le livre XIV de l' Iliade , au cours de la Dios Apate épisode, Aphrodite prête sa Kestos himas à Hera dans le but de séduire Zeus et le distrayant du combat tandis que Poséidon aide les forces grecques sur la plage. Dans le Theomachia dans le livre XXI, Aphrodite pénètre à nouveau dans le champ de bataille pour transporter Ares loin après il est blessé.

Consorts et les enfants

Le soi-disant « Vénus dans un bikini », de la maison de Julia Felix , Pompéi , Italie représente en fait son homologue grec Aphrodite comme elle est sur le point de délier sa sandale , avec un petit Eros accroupi sous son bras gauche, 1er siècle après JC
  1. Héphaïstos
  2. Ares
    1. phobos
    2. Deimos
    3. harmonia
    4. Adrestia
    5. Le Erotes , à savoir.
      1. Eros (origine une être primordiale, ne devint plus tard le fils d'Aphrodite)
      2. Anteros
      3. Himeros (né à l' origine de la mer aux côtés d' Aphrodite, ne sont devenus plus tard , son fils)
      4. pothos
  3. Poséidon
    1. Rhodos
  4. Hermès
    1. Hermaphrodite
    2. Priape (rarement)
  5. Dionysus
    1. Priape ( en général)
  6. Zeus
    1. Priape ​​(très rarement)
  7. Adonis
    1. Beroe
    2. Golgos
    3. Priape ​​(rarement)
  8. Phaéton (fils de Eos)
    1. Astynoos
  9. Anchise
    1. Énée
  10. Boutes
    1. Eryx
    2. Meligounis + plusieurs filles plus anonymes

Iconographie

symboles

Symbole aviaire le plus important d'Aphrodite était la colombe, qui était à l' origine un symbole important de son précurseur Près de l' Est Inanna-Ishtar. (En fait, l'ancien mot grec pour « colombe », Peristera , peut être dérivé d'une phrase antisémite Perah Ištar , ce qui signifie « oiseau de Ishtar ».) Aphrodite apparaît fréquemment avec des colombes dans l' ancienne poterie grecque et le temple d'Aphrodite Pandemos sur la sud - ouest pente de l' Acropole d' Athènes a été décorée de sculptures en relief de colombes avec nouées filets dans leur bec. Voto de petits blancs, des colombes de marbre ont également été découverts dans le temple d'Aphrodite à Daphni . En plus de ses associations avec des colombes, Aphrodite est aussi étroitement liée à moineaux et elle est décrite sur un char tiré par des moineaux dans « Sappho Ode à Aphrodite ».

En raison de ses liens avec la mer, Aphrodite était associée à un certain nombre de différents types de gibier d'eau , y compris les cygnes, les oies et les canards. D' autres symboles d'Aphrodite inclus la mer, conques et roses. La rose et myrte fleurs étaient sacrées à Aphrodite. Son emblème de fruit le plus important était la pomme, mais elle a également été associée à des grenades , peut - être parce que les graines rouges ont suggéré la sexualité ou parce que les femmes grecques parfois utilisées comme méthode grenadiers de contrôle des naissances . Dans l' art grec, Aphrodite est souvent aussi accompagné par des dauphins et des Néréides .

Dans l'art classique

Peinture murale de Pompéi de Vénus sortant de la mer sur une coquille Saint - Jacques, considéré comme une copie de l' Aphrodite Anadyomène par Apelle de Cos
Phryné au Poseidonia à Eleusis ( c. 1889) par Henryk Siemiradzki , montrant la scène de la courtisane Phryné déshabillant à Eleusis , qui aurait inspiré à la fois la peinture de Apelle et l' Aphrodite de Cnide par Praxitèle

Une scène d'Aphrodite émergeant de la mer apparaît à l'arrière du Trône Ludovisi ( c. 460 BC), qui était probablement à l' origine partie d'un autel massif qui a été construit dans le cadre du temple ionique à Aphrodite dans la cité grecque de Locri Epizephyrii dans Magna Graecia en Italie du sud. Le trône montre Aphrodite sortant de la mer, vêtue d'un vêtement diaphane, qui est trempée d'eau de mer et s'accrochant à son corps, révélant ses seins tournés vers le haut et le contour de son nombril. Ses cheveux dégoulinant comme elle se bloque atteint deux agents pieds nus sur debout la côte rocheuse de chaque côté d'elle, la soulevant hors de l'eau. Scènes avec Aphrodite apparaissent dans des œuvres de musique classique de la poterie grecque , dont un célèbre blanc-sol kylix par le peintre Pistoxenos datant du entre c. 470 et 460 avant JC, montrant sa circonscription sur un cygne ou d' oie.

Dans c.  364/361 avant JC, le sculpteur athénien Praxitèle sculpté la statue de marbre d' Aphrodite de Cnide , qui Pline l'Ancien a salué plus tard comme la plus grande sculpture jamais fait. La statue a montré une Aphrodite nue couvrant pudiquement sa région pubienne tout en se reposant contre un pot d'eau avec sa robe drapée sur lui pour le soutien. L' Aphrodite de Cnide était la première statue pleine grandeur pour représenter Aphrodite complètement nu et l' une des premières sculptures qui était destiné à être vu de tous les côtés. La statue a été acheté par le peuple de Cnide à environ 350 avant JC et a prouvé être une énorme influence sur les représentations ultérieures d'Aphrodite. La sculpture originale a été perdue, mais une description écrite de celui - ci ainsi plusieurs représentations de celui - ci sur les pièces existent encore et plus de soixante exemplaires, les modèles à petite échelle, et des fragments de celui - ci ont été identifiés.

Le peintre grec Apelle de Cos , contemporain de Praxitèle, a produit le panneau de peinture Aphrodite Anadyomène ( Aphrodite levant de la mer ). Selon Athénée , Apelle a été inspiré pour peindre le tableau après avoir vu la courtisane Phryné enlever ses vêtements, dénoue ses cheveux et se baigner nu dans la mer à Eleusis . Le tableau a été affiché dans la Asclepeion sur l'île de Kos . L' Aphrodite Anadyomène est passé inaperçu pendant des siècles, mais Pline l'Ancien dossiers qui, en son temps, il a été considéré comme un travail le plus célèbre Apelle.

Pendant les périodes hellénistique et romaine, des statues représentant Aphrodite proliféré; beaucoup de ces statues ont été modelées au moins dans une certaine mesure , de Praxitèle Aphrodite de Cnide . Quelques statues montrent Aphrodite accroupie nue ; d' autres montrent l'eau essorer de ses cheveux comme elle se lève de la mer. Un autre type commun de la statue est connu comme Aphrodite Kallipygos , dont le nom est grec pour « Aphrodite des belles Fesses »; ce type de sculpture montre Aphrodite levant péplos pour afficher ses fesses au spectateur tout en regardant en arrière à eux de dessus son épaule. Les anciens Romains produit un nombre massif de copies de sculptures grecques d'Aphrodite et d' autres sculptures d'Aphrodite ont survécu de l' antiquité que de toute autre divinité.

la culture post-classique

XVe siècle enluminure de Vénus, assis sur un arc en ciel, avec ses fidèles en lui offrant leur cœur

Moyen Âge

Les premiers chrétiens souvent adapté iconographie païenne en fonction des fins chrétiennes. Au début du Moyen Age , les chrétiens adaptés éléments de l'iconographie d'Aphrodite / Vénus et les appliquer à Eve et prostituées, mais aussi saintes et même la Vierge Marie . Chrétiens dans l'est réinterprété l'histoire de la naissance d'Aphrodite comme une métaphore pour le baptême ; dans une stèle copte du VIe siècle après JC, une femme orant est représenté portant la conque d'Aphrodite comme un signe qu'elle est nouvellement baptisé. Tout au long du Moyen Age , les villages et les communautés à travers l' Europe encore maintenus contes populaires et traditions sur Aphrodite / Vénus et les voyageurs ont rapporté une grande variété d'histoires. De nombreuses mosaïques romaines de Vénus ont survécu en Grande - Bretagne, la préservation de la mémoire du passé païen. En Afrique du Nord dans le AD fin du Ve siècle, Fulgence de Ruspe a rencontré des mosaïques d'Aphrodite et son réinterprété comme un symbole du péché de luxure , arguant qu'elle était montrée nue parce que « le péché de la luxure est jamais drape » et qu'elle était souvent montré « nager » parce que « toute la luxure fait naufrage de ses affaires. » Il a également fait valoir qu'elle était associée à des colombes et des conques parce que ce sont des symboles de la copulation, et qu'elle était associée à des roses parce que « comme la rose donne du plaisir, mais est emportée par le mouvement rapide des saisons, si la convoitise est agréable pour un moment, mais il est balayé pour toujours « .

Alors que Fulgence était approprié Aphrodite comme symbole de Lust, Isidore de Séville ( c. 560-636) son interprété comme un symbole du sexe procréatrice matrimonial et a déclaré que la morale de l'histoire de la naissance d'Aphrodite est que le sexe ne peut être saint dans le présence de sperme, le sang et la chaleur, qu'il considérait comme tout être nécessaire pour la procréation. Pendant ce temps, Isidore dénigrée Aphrodite / fils de Vénus Eros / Cupidon comme un « démon de la fornication » ( de fornicationis démon ). Aphrodite / Vénus est surtout connu pour les savants européens occidentaux à travers ses apparitions dans de Virgile Enéide et d'Ovide Métamorphoses . Vénus est mentionné dans le poème latin Pervigilium Veneris ( « La veille de Saint Vénus »), écrit dans le troisième ou quatrième siècle de notre ère, et Giovanni Boccaccio de Genealogia Deorum gentilium .

Art

Aphrodite est le personnage central de Sandro Botticelli la peinture de Primavera , qui a été décrit comme « l' un des plus écrit au sujet, et des peintures les plus controversés du monde », et « l' une des peintures les plus populaires dans l' art occidental ». L'histoire de la naissance d'Aphrodite de la mousse était un sujet populaire pour les peintres au cours de la Renaissance italienne , qui essayaient de reconstruire consciemment Apelle du chef d'oeuvre perdue de Kos Aphrodite Anadyomène basée sur la littérature ekphrasis de ce conservée par Cicéron et Pline l'Ancien. Les artistes aussi se sont inspirés de Ovide Description de la naissance de Vénus dans ses Métamorphoses . Sandro Botticelli La naissance de Vénus ( c. 1485) a également été en partie inspiré par une description par Poliziano d'un relief sur le sujet. Plus tard renditions italiens de la même scène comprennent Titian 's Vénus Anadyomène ( c. 1525) et Raphael ' s dans la peinture Stufetta del cardinal Bibbiena (1516). Le biographe de Titian Giorgio Vasari a identifié toutes les peintures de femmes nues de Titien que des peintures de « Vénus », y compris une peinture érotique c. 1534, qu'il appelait la Vénus d'Urbino , même si le tableau ne contient aucune iconographie traditionnelle d'Aphrodite / Vénus et la femme en elle est clairement démontré dans un cadre contemporain, pas un classique.

Jacques-Louis David œuvre finale de son était 1824 magnum opus , Mars désarmé par Vénus , qui combine des éléments de musique classique, de la Renaissance, l' art français traditionnel, et les styles artistiques contemporains. Alors qu'il travaillait sur la peinture, David a décrit, en disant: « Ceci est la dernière image que je veux peindre, mais je veux me surpasser en elle. Je mettrai la date de mes soixante-quinze ans et après je ne sera plus jamais ramasser mon pinceau « . Le tableau a été exposé d' abord à Bruxelles, puis à Paris, où plus de 10 000 personnes sont venues le voir. Jean-Auguste-Dominique Ingres de la peinture Vénus Anadyomène était l' une de ses œuvres majeures. Louis Geofroy décrit comme un « rêve de la jeunesse réalisée avec la puissance de la maturité, un bonheur que peu obtenir, artistes ou autres. » Théophile Gautier a déclaré: « Il ne reste rien de la peinture merveilleuse des Grecs, mais sûrement si quelque chose pouvait donner l'idée de la peinture antique comme il a été conçu suivant les statues de Phidias et les poèmes d'Homère, il est la peinture de M. Ingres: la Vénus Anadyomène de Apelle a été trouvé « . D' autres critiques l'ont rejeté comme un morceau de peu imaginatif, sentimental kitch , mais Ingres lui - même considéré pour être parmi ses plus grandes œuvres et ont utilisé le même chiffre que le modèle pour sa peinture plus tard 1856 La Source .

Peintures de Vénus étaient favoris de la fin du XIXe siècle des artistes universitaires en France. En 1863, Alexandre Cabanel a remporté des critiques élogieuses largement au Salon de Paris pour sa peinture La Naissance de Vénus , que l'empereur français Napoléon III immédiatement acheté pour sa propre collection d'art personnelle. Édouard Manet peinture de 1865 Olympia parodié les vénus nus des peintres académiques, en particulier de Cabanel Naissance de Vénus . En 1867, le peintre anglais académique Frederic Leighton affiche sa Vénus Disrobing pour le bain à l'Académie. Le critique d'art JB Atkinson a fait l' éloge, déclarant que « M. Leighton, au lieu d'adopter la corruption des notions romaines concernant Vénus, comme Rubens incarné, a sagement revenue à l'idée grecque d'Aphrodite, une déesse adorée, et par des artistes peints, comme la perfection de la grâce et la beauté féminine « . Un an plus tard, le peintre anglais Dante Gabriel Rossetti , membre fondateur de la Confrérie préraphaélite , peint Vénus Verticordia (latin pour « Aphrodite, le changeur de coeurs »), montrant Aphrodite comme nu tête rouge femme dans un jardin de des roses. Bien qu'il ait été reproché à son outré sujet, Rossetti a refusé de modifier la peinture et il fut bientôt acheté par J. Mitchell de Bradford. En 1879, William Adolphe Bouguereau exposé au Salon de Paris sa propre naissance de Vénus , qui imite la tradition classique de contrapposto et a été acclamé par la critique rencontré répandue, rivalisant avec la popularité de la version de Cabanel de près de deux décennies avant.

Littérature

Illustration par Édouard Zier pour Pierre Louÿs « s roman érotique 1896 Aphrodite: antiques Mœurs

William Shakespeare érotique du poème narratif Vénus et Adonis (1593), un récit de la parade nuptiale d'Aphrodite et Adonis d'Ovide Métamorphoses , était le plus populaire de tous ses ouvrages publiés dans sa propre vie. Six éditions ont été publiées il avant la mort de Shakespeare (plus que tous ses autres ouvrages) et il jouit d'une popularité particulièrement forte chez les jeunes adultes. En 1605, Richard Barnfield fait l' éloge il, déclarant que le poème avait placé le nom de Shakespeare « dans fames Booke immortelle ». Malgré cela, le poème a reçu un accueil mitigé de la critique moderne; Samuel Taylor Coleridge défendu, mais Samuel Butler se plaignait qu'il l'ennuyait et CS Lewis a décrit une tentative de lecture comme « suffocante ».

Aphrodite apparaît dans Richard Garnett 'recueil de nouvelles de The Twilight of the Gods et autres contes (1888), où les dieux ont été détruits par les chrétiens des temples. Les histoires tournant autour des sculptures d'Aphrodite étaient communes à la fin du XIXe et début du XXe siècle. Des exemples de ces œuvres de la littérature comprennent le roman La Tinted Venus: Une farces , Romance (1885) par Thomas Anstey Guthrie et l'histoire courte La Vénus d'Ille (1887) par Prosper Mérimée , qui sont tous deux sur les statues d'Aphrodite qui viennent à la vie . Un autre exemple remarquable est Aphrodite en Aulide par l'écrivain anglo-irlandais George Moore , qui tourne autour d' une ancienne famille grecque qui se déplace à Aulis . L'écrivain français Pierre Louÿs intitulé son roman historique érotique Aphrodite: antiques Mœurs (1896) après la déesse grecque. Le roman a connu un succès commercial très répandu, mais scandalisé le public français en raison de sa sensualité et sa représentation décadente de la société grecque.

Au début du XXe siècle, des histoires d'Aphrodite ont été utilisés par les féministes poètes, comme Amy Lowell et Alicia Ostriker . Un grand nombre de ces poèmes portait sur la naissance légendaire d'Aphrodite de l'écume de la mer. D' autres écrivains féministes, dont Claude Cahun , Thit Jensen et Anaïs Nin a également fait usage du mythe d'Aphrodite dans leurs écrits. Depuis la publication de Isabel Allende livre d » Aphrodite: A Memoir des sens en 1998, le nom « Aphrodite » a été utilisé comme titre pour des dizaines de livres traitant de tous les sujets liés même superficiellement à son domaine. Ces livres ne mentionnent même pas souvent Aphrodite, ou elle mentionne que brièvement, mais utilisent son nom comme point de vente.

culte moderne

En 1938, Gleb Botkin , un immigrant russe aux Etats-Unis, a fondé l' Eglise d'Aphrodite , une Neopagan religion centrée autour du culte d'une déesse mère , que ses praticiens identifiés comme Aphrodite. L'église de la théologie d'Aphrodite a été exposé dans le livre In Search of Reality , publié en 1969, deux ans avant la mort de Botkin. Le livre dépeint Aphrodite dans une lumière radicalement différente de celle où les Grecs lui envisa¬ son casting plutôt comme « la seule déesse païenne d'un monothéisme peu néoplatonicienne ». Il a affirmé que le culte d'Aphrodite avait été apporté à la Grèce par le professeur mystique Orphée , mais que les Grecs avaient mal compris les enseignements d'Orphée et n'avaient pas pris conscience de l'importance d'adorer seul Aphrodite.

Aphrodite est une divinité majeure dans Wicca , une base nature contemporaine syncrétique religion Neopagan. Wiccans considèrent Aphrodite comme un aspect de la déesse et elle est souvent invoquée par nom pendant enchantements traitant de l' amour et de romance. Wiccans considèrent Aphrodite comme chef des émotions humaines, spiritualité érotique, la créativité et l' art. Comme l' un des douze Olympiens, Aphrodite est une divinité majeure au sein Hellenismos (hellénique reconstructionnisme), une religion Neopagan qui cherche à faire revivre authentiquement et de recréer la religion de la Grèce antique dans le monde moderne. Contrairement à Wiccans, hellénistes sont généralement strictement polythéiste ou panthéiste. Hellénistes vénèrent principalement comme Aphrodite la déesse de l' amour romantique, mais aussi comme une déesse de la sexualité, la mer, et la guerre. Ses nombreux épithètes comprennent « Sea Born », « tueur d'hommes », « Elle sur la Graves », « Fair Sailing » et « Ally dans la guerre ».

Voir également

Remarques

Références

Bibliographie

Liens externes