Bélier (constellation) - Aries (constellation)


Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
bélier
Constellation
bélier
Abréviation Ari
Génitif Arietis
Prononciation / Ɛər i z / , formellement / ɛər i i z / ; génitif / ə r . ɪ t ɪ s /
Symbolisme le Ram
Ascension droite 01 h  46 m  37,3761 s -03 h  29 m  42,4003 s
Déclinaison 31.2213154 ° -10,3632069 °
Surface 441 sq. °. ( 39e )
étoiles principales 4, 9
Bayer / Flamsteed
étoiles
67
Étoiles avec des planètes 6
Étoiles les plus brillantes que 3,00 m 2
Étoiles dans 10.00 pc (32,62 ly) 2
étoiles Brightest Hamal  (2,01 m )
objets Messier 0
météores
  • peut ariétides
  • automne ariétides
  • Delta ariétides
  • Epsilon ariétides
  • Jour-ariétides
  • Bélier-Triangulids
bordant
constellations
Visible à des latitudes comprises entre + 90 ° et - 60 °.
Meilleur visible à 21h00 (21 heures) au cours du mois de Décembre .

Bélier est l' une des constellations du zodiaque . Il est situé dans l'hémisphère céleste nord entre Poissons à l'ouest et Taurus à l'est. Le nom Bélier est latin pour bélier , et son symbole est Aries.svg(Unicode ♈), ce qui représente les cornes d'un bélier. Il est l' une des 48 constellations décrites par l'astronome du 2ème siècle Ptolémée , et reste l' une des 88 constellations modernes. Il est une constellation de taille moyenne, le classement taille globale 39ème, avec une superficie de 441 degrés carrés (1,1% de la sphère céleste ).

Bien que le Bélier est venu à représenter spécifiquement le bélier dont la toison est devenue la Toison d' or de la mythologie grecque antique , il a représenté un bélier depuis la fin de l' époque babylonienne. Avant cela, les étoiles du Bélier formé un ouvrier agricole. Les différentes cultures ont intégré les étoiles du Bélier dans différentes constellations y compris les inspecteurs jumeaux en Chine et un marsouin dans les îles Marshall. Le Bélier est une constellation relativement faible, ne possédant que quatre étoiles brillantes: Hamal (Alpha Arietis, deuxième magnitude), Sheratan (Beta Arietis, troisième magnitude), Mesarthim (Gamma Arietis, quatrième grandeur), et 41 Arietis (également quatrième grandeur). Les quelques objets du ciel profond dans la constellation sont assez faibles et comprennent plusieurs paires de galaxies en interaction. Plusieurs pluies d'étoiles filantes semblent rayonner du Bélier, y compris le jour ariétides et Epsilon ariétides .

Histoire et mythologie

Le Bélier est maintenant reconnu comme une constellation officielle, mais comme une région spécifique du ciel, par l' Union astronomique internationale . Il a été défini dans les textes anciens comme un modèle spécifique des étoiles, et il est resté une constellation depuis les temps anciens; il comprend maintenant l'ancien modèle, ainsi que les étoiles environnantes. Dans la description du zodiaque babylonien donné dans les tablettes d'argile connue sous le nom mul apin , la constellation maintenant connue sous le nom Bélier était la dernière station le long de la écliptique . Le mul apin était une table complète des levers et des étoiles, qui ont servi probablement comme un calendrier agricole. Bélier moderne était connu comme MUL LÚ.ḪUN.GÁ , « travailleur agraire » ou « L'homme engagé ». Bien compilé probablement au 12ème ou 11ème siècle avant notre ère, la mul apin reflète une tradition qui marque le Pleiades comme l' équinoxe , ce qui était le cas avec une certaine précision au début de l' âge du bronze moyen . La première référence identifiable au Bélier comme une constellation distincte vient des pierres aux limites qui datent 1350-1000 av. Sur plusieurs bornes, une figure de bélier zodiacale se distingue des autres personnages présents. Le passage à l' identification de la constellation en tant que travailleur agraire à la Ram a probablement eu lieu dans la tradition babylonienne plus tard en raison de son association avec de plus en plus Doumouzi le berger . Au moment où la mul apin a été créé par 1000 Bélier BC-moderne a été identifié à la fois de bélier Dumuzi et un ouvrier engagé. Le moment exact de ce changement est difficile à déterminer en raison de l'absence d'images du Bélier ou d' autres figures de bélier.

Dans l'astronomie égyptienne , Bélier était associée au dieu Amon-Ra , qui a été dépeint comme un homme à tête de bélier et représente la fertilité et la créativité. Parce qu'il était l'emplacement de l'équinoxe, il a été appelé « Indicateur du Soleil reborn ». Pendant les périodes de l'année où le Bélier était important, prêtres traiteraient statues d'Amon-Ra dans les temples, une pratique qui a été modifiée par les astronomes persans siècles plus tard. Bélier a acquis le titre de « Seigneur du chef » en Egypte, se référant à son importance symbolique et mythologique.

Bélier et Musca Borealis comme décrit dans Mirror Urania , un jeu de cartes de constellation publié à Londres c.1825
Bélier décrit dans un manuscrit du début du Moyen Age, c.1000

Bélier n'a pas été pleinement acceptée comme une constellation jusqu'à l' époque classique. Dans l' astrologie hellénistique , la constellation du Bélier est associée à la RAM d' or de la mythologie grecque qui a sauvé Phrixus et Helle sur les ordres de Hermes , en Phrixus à la terre de Colchide . Phrixos et Helle étaient le fils et la fille du roi Athamas et sa première femme Néphélé . Deuxième femme, du roi Ino , était jaloux et voulait tuer ses enfants. Pour cela, elle a provoqué une famine dans Béotie , puis falsifié un message de l' Oracle de Delphes que ledit Phrixos doit être sacrifié pour mettre fin à la famine. Athamas était sur le point de sacrifier son fils au sommet du Mont Laphystium quand Bélier, envoyé par Néphélé, est arrivé. Helle est tombé du dos du Bélier en vol et noyé dans les Dardanelles , appelé aussi l'Hellespont en son honneur. Après son arrivée, Phrixos sacrifia le bélier à Zeus et a donné la Toison à Aeëtes de Colchide , qui l' a récompensé par un engagement à sa fille Chalciopé . Aeëtes accroché sa peau dans un lieu sacré où il est devenu connu sous le nom Toison d' or et était gardée par un dragon. Dans un mythe plus tard, cette Toison d' or a été volé par Jason et les Argonautes .

Historiquement, le Bélier a été dépeint comme un bélier accroupi, aptères la tête tournée vers le Taureau. Ptolémée a affirmé dans son Almageste que Hipparque représenté Alpha Arietis comme le museau du bélier, bien que Ptolémée ne comprenait pas dans sa figure de constellation. Au lieu de cela, il a été répertorié comme une « star informes », et noté que « l'étoile sur la tête ». John Flamsteed , dans son Atlas Coelestis , suivi la description de Ptolémée en traçant au -dessus de la tête de la figure. Flamsteed a suivi la convention générale des cartes en représentant Bélier couché. Astrologiquement, Bélier a été associé à la tête et ses humeurs . Il a été fortement associée à Mars , la planète et le dieu. Il a été jugé pour gouverner l' Europe occidentale et la Syrie, et d'indiquer un tempérament fort dans une personne.

Le point vernal , l'emplacement de l' équinoxe , porte le nom de la constellation. En effet , le Soleil a traversé l' équateur céleste du sud au nord en Bélier il y a plus de deux millénaires. Hipparque a défini en 130 av. comme point au sud de Gamma Arietis . En raison de la précession des équinoxes , le premier point du Bélier a depuis déménagé en Poissons et se déplace en Verseau d'environ 2600 AD. Le Soleil apparaît maintenant dans le Bélier de fin Avril à la mi - mai, bien que la constellation est toujours associée au début du printemps.

Les astronomes musulmans médiévaux représentés Bélier de diverses manières. Astronomers comme al-Sufi ont vu la constellation comme un vérin, sur le modèle précédent de Ptolémée. Cependant, certains globes célestes islamiques représentés Bélier comme un animal à quatre pattes avec indéfinissable ce qui peut être ramure au lieu de cornes. Certains des premiers bédouins observateurs ont vu un bélier ailleurs dans le ciel; cette constellation en vedette le Pleiades comme la queue du bélier. La formation arabe généralement acceptée du Bélier était composé de treize étoiles dans une figure avec cinq « informes » étoiles, dont quatre étaient sur la croupe de l'animal et dont un était l'étoile contestée sur la tête du Bélier. La représentation d'Al-Sufi différent des deux autres astronomes arabes et Flamsteed de, dans que son Bélier était en marche et regarder derrière lui - même.

Les constellations obsolètes introduites dans le Bélier ( Musca Borealis , Lilium , Vespa et Singes ) ont tous été composé des étoiles du Nord. Musca Borealis a été créé à partir des étoiles 33 Arietis , 35 Arietis , 39 Arietis et 41 Arietis . En 1612, Petrus Plancius introduit Singes, une constellation représentant une abeille. En 1624, les mêmes étoiles ont été utilisés par Jakob Bartsch pour créer une constellation appelée Vespa, ce qui représente une guêpe. En 1679 , Augustin Royer a utilisé ces étoiles pour sa constellation Lilium, ce qui représente la fleur de lys . Aucune de ces constellation est devenue largement acceptée. Johann Hevelius rebaptisé la constellation "Musca" en 1690 dans son Firmamentum Sobiescianum . Pour le différencier de Musca , la mouche du Sud, il a été plus tard Musca Borealis renommé mais il n'a pas été acceptée et ses étoiles ont finalement été officiellement réabsorbé dans le Bélier.

En 1922, l'Union astronomique internationale a défini son abréviation de trois lettres recommandées, « Ari ». Les limites officielles du Bélier ont été définies en 1930 par Eugène Delporte comme un polygone de 12 segments. Son ascension droite est comprise entre 1 h 46,4 m et 3 h 29,4 m et sa déclinaison est comprise entre 10,36 ° et 31,22 ° dans le système de coordonnées équatoriales .

En astronomie non-occidentale

Dans traditionnelle astronomie chinoise , étoiles d'Arles ont été utilisés dans plusieurs constellations. Les étoiles les plus brillantes-Alpha, Beta et Gamma Arietis formé une constellation appelée Lou , diversement traduit par « obligation », « lasso » et « faucille », qui a été associée au sacrifice rituel du bétail. Ce nom a été partagé par le 16e hôtel lunaire , l'emplacement de la pleine lune la plus proche de l' équinoxe d' automne . Le manoir lunaire représente la région où les animaux ont été recueillis avant le sacrifice à cette époque. Cette constellation a également été associée à la récolte en temps car il pourrait représenter une femme portant un panier de nourriture sur la tête. 35 , 39 et 41 Arietis faisaient partie d'une constellation appelée Wei , qui représentait un abdomen de graisse et a été le même nom du 17 demeure lunaire, ce qui représente des greniers . Delta et Zeta Arietis faisaient partie de la constellation Tianyin , pensé pour représenter le partenaire de chasse de l'empereur. Zuogeng ( Tso-kang ), une constellation représentant un marais et inspecteur étang, était composé de Mu , Nu , Omicron , Pi , et Sigma Arietis . Il était accompagné de Yeou-kang , une constellation représentant un fonctionnaire chargé de la distribution des pâturages.

Dans un système similaire aux Chinois, la première maison lunaire dans l' astronomie hindoue a été appelé « Aswini », après les noms traditionnels pour Beta et Gamma Arietis, les Aswins . Parce que la nouvelle année hindoue a commencé avec l'équinoxe, le Rig Veda contient plus de 50 hymnes connexes de nouvelle année aux jumeaux, ce qui les rend quelques - uns des personnages les plus importants du travail. Bélier lui - même était connu comme « Aja » et « Méscha ». En astronomie hébraïque Bélier a été nommé « Teli »; il signifiait soit Siméon ou Gad , et symbolise généralement le « Agneau du monde ». Les voisins Syriens nommé la constellation « Amrou », et les Turcs bordières baptisa « Kuzi ». Bout du monde, dans les îles Marshall , plusieurs étoiles d'Arles ont été incorporées dans une constellation représentant un marsouin , ainsi que des étoiles de Cassiopée , Andromède et Triangulum . Alpha, Beta, Gamma et Arietis forment la tête du marsouin, tandis que les étoiles d'Andromède ont formé le corps et les étoiles brillantes de Cassiopée forment la queue. D' autres peuples polynésiens ont reconnu Bélier comme une constellation. Les Marquises insulaires ont appelé Na-pai-ka ; la Maori constellation Pipiri peut correspondre à Aries moderne aussi bien. En astronomie indigène péruvienne, une constellation avec la plupart des mêmes étoiles que le Bélier existait. Il a été appelé le « Moon Market » et la « Genoux Terrace », comme un rappel pour le moment de tenir la fête annuelle des moissons, Ayri Huay .

Caractéristiques

La constellation du Bélier comme on peut voir à l'œil nu.

Étoiles

Bélier a trois étoiles de premier plan formant un astérisme , Alpha désigné, bêta et gamma Arietis par Johann Bayer . Tous les trois sont couramment utilisés pour la navigation. Il y a aussi une autre étoile au- dessus de la quatrième magnitude, 41 Arietis (Bharani). α Arietis , appelé Hamal, est la plus brillante étoile dans le Bélier. Son nom traditionnel est dérivé du mot arabe pour « agneau » ou « tête du bélier » ( ras al-Hamal ), qui fait référence à fond mythologique du Bélier. Avec une classe spectrale de K2 et une classe de luminosité de III, il est un géant orange avec une magnitude visuelle apparente de 2,00, ce qui est 66 années-lumière de la Terre. Hamal a une luminosité de 96  L et sa valeur absolue est -0.1.

β Arietis , également connu sous le nom Sheratan, est une étoile bleu-blanc avec une magnitude visuelle apparente de 2,64. Son nom traditionnel est dérivé de « sharatayn », le mot arabe pour « les deux signes », se référant à la fois Beta et Gamma Arietis dans leur position hérauts de l'équinoxe. Les deux étoiles étaient connus des bédouins comme « Qarna al-Hamal », « cornes du bélier ». Il est de 59 années-lumière de la Terre. Il a une luminosité de 11  L et sa valeur absolue est de 2,1. Il est un binaire spectroscopique étoile, celui où l'étoile compagnon est connu que par l' analyse des spectres . La classe spectrale du primaire est A5. Hermann Carl Vogel a déterminé que Sheratan était un binaire spectroscopique en 1903; son orbite a été déterminée par Hans Ludendorff en 1907. Il a depuis été étudié pour son orbite excentrique.

γ Arietis , avec un nom commun de Mesarthim, est une étoile binaire avec deux composants blancs, situés aux teintes dans un champ riche de magnitude 8-12 étoiles. Son nom traditionnel a dérivations contradictoires. Il peut être dérivé d'une corruption de « al-Sharatan », le mot arabe signifiant « paire » ou un mot pour « ram gras ». Cependant, il peut également provenir du sanskrit qui signifie « première étoile du Bélier » ou l'hébreu pour « serviteurs ministériels », qui sont tous les deux langues inhabituelles d'origine pour les noms des étoiles. Avec Beta Arietis, il était connu pour les Bédouins comme « Qarna al-Hamal ». Le principal est de grandeur 4,59 et le secondaire est de grandeur 4,68. Le système est de 164 années-lumière de la Terre. Les deux composants sont séparés par 7,8 secondes d' arc , et le système dans son ensemble a une magnitude apparente de 3,9. Le primaire a une luminosité de 60  L et le secondaire a une luminosité de 56  L ; le primaire est une étoile de type A avec une magnitude absolue de 0,2 et le secondaire est une étoile de type B9 ayant une magnitude absolue de 0,4. L'angle entre les deux composants est de 1 °. Mesarthim a été découvert pour être une étoile double par Robert Hooke en 1664, l' une des premières telles découvertes télescopiques. Le primaire, γ 1 Arietis, est une variable de Alpha² Canum Venaticorum étoile qui présente une plage de 0,02 magnitudes et une période de 2.607 jours. Il est inhabituel en raison de ses fortes silicium des raies d'émission .

La constellation abrite plusieurs étoiles doubles, y compris Epsilon, Lambda et Pi Arietis. ε Arietis est une étoile binaire avec deux composants blancs. Le principal est de magnitude 5,2 et le secondaire est de magnitude 5,5. Le système est de 290 années-lumière de la Terre. Son ampleur globale est 4,63, et le primaire a une valeur absolue de 1,4. Sa classe spectrale est A2. Les deux composants sont séparés par 1,5 secondes d' arc. λ Arietis est une grande étoile double avec un blanc-hued primaire et un jaune-hued secondaire. Le principal est de grandeur 4,8 et le secondaire est de magnitude 7,3. Le principal est de 129 années-lumière de la Terre. Il a une magnitude absolue de 1,7 et une classe spectrale de F0. Les deux composants sont séparés par 36 secondes d' arc à un angle de 50 °; les deux étoiles sont situés à 0,5 ° est de 7 Arietis . π Arietis est une étoile binaire étroite avec un blanc-bleu primaire et secondaire blanc. Le premier est de magnitude 5,3 et le secondaire est de magnitude 8,5. Le principal est de 776 années-lumière de la Terre. Le principal est lui-même un grand double étoile avec une séparation de 25,2 secondes d' arc; le tertiaire a une valeur de 10,8. L'on sépare primaire et secondaire de 3,2 secondes d' arc.

La plupart des autres étoiles Bélier visibles à l'œil nu ont des amplitudes entre 3 et 5. δ Ari , appelé Botein, est une étoile de magnitude 4,35, 170 années-lumière de . Il a une magnitude absolue de -0,1 et une classe spectrale de K2. ζ Arietis est une étoile de magnitude 4,89, loin 263 années-lumière. Sa classe spectrale est A0 et son amplitude absolue est de 0,0. 14 Arietis est une étoile de magnitude 4,98, loin 288 années-lumière. Sa classe spectrale est F2 et son amplitude absolue est de 0,6. 39 Arietis (Lilii Borea) est une étoile de grandeur similaire 4.51, loin 172 années-lumière. Sa classe spectrale est K1 et son amplitude absolue est de 0,0. 35 Arietis est une étoile faible de magnitude 4,55, loin 343 années-lumière. Sa classe spectrale est B3 et sa valeur absolue est -1.7. 41 Arietis , connu à la fois comme c Arietis et Nair al Butain, est une étoile de magnitude plus brillante 3,63, à une distance de 165 années-lumière. Sa classe spectrale est B8 et il a une luminosité de 105  L . Sa magnitude absolue est -0.2. 53 Arietis est une étoile emballement de magnitude 6,09, loin 815 années-lumière. Sa classe spectrale est B2. Il a probablement été éjecté de la nébuleuse d' Orion il y a environ cinq millions d' années, probablement en raison de supernovae . Enfin, l'étoile de Teegarden est le plus proche étoile de la Terre dans le Bélier. Il est un nain brun de grandeur 15,14 et M6.5V de classe spectrale. Avec un mouvement propre de 5,1 secondes d' arc par an, il est l'étoile la plus proche de la Terre 24 globale.

Bélier a sa part des étoiles variables, y compris R et U Arietis, étoiles variables de type Mira et T Arietis, une étoile variable semi-régulière. R Arietis est une variable de Mira étoiles qui varie en amplitude d'un minimum de 13,7 à un maximum de 7,4 avec une période de 186,8 jours. Il est à 4.080 années-lumière. U Arietis est une autre étoile variable Mira qui varie en amplitude à partir d' un minimum de 15,2 à un maximum de 7,2 avec une période de 371,1 jours. T Arietis est une étoile variable semi-régulière qui varie en amplitude à partir d' un minimum de 11,3 à un maximum de 7,5 avec une période de 317 jours. Il est à 1.630 années-lumière. Une variable particulièrement intéressante dans le Bélier est SX Arietis , une étoile variable de rotation considéré comme le prototype de sa classe, variables d'hélium étoiles. Étoiles SX Arietis ont des lignes d'émission très importants de l' hélium I et III Silicon. Ils sont normalement de la séquence principale étoiles B0P-B9p, et leurs variations ne sont généralement pas visibles à l'œil nu. Par conséquent, ils sont observés par photométrie, ayant généralement des périodes qui correspondent au cours d'une nuit. Semblable à des variables Alpha² Canum Venaticorum , SX étoiles Arietis ont des changements périodiques dans leur lumière et le champ magnétique, qui correspondent à la rotation périodique; ils diffèrent des variables Alpha² Canum Venaticorum dans leur température plus élevée. Il y a entre 39 et 49 étoiles variables SX Arietis connus; dix sont notés comme étant « incertain » dans le Catalogue général des étoiles variables .

objets du ciel profond

NGC 772, avec une notated supernova .

NGC 772 est une galaxie spirale avec une amplitude intégrée de 10,3, situé au sud - est de la β Arietis et à 15 minutes d' arc à l' ouest de 15 Arietis . Il est une galaxie relativement brillante et montre évidente nébulosités et ellipticité dans un télescope amateur. Il est de 7,2 par 4,2 minutes d' arc, ce qui signifie que sa brillance de surface , la magnitude 13,6, est nettement inférieure à son amplitude intégrée. NGC 772 est une classe SA (s) galaxie b , ce qui signifie qu'il est une galaxie spirale régulière sans un anneau qui possède un peu en avant bosse et des bras spiraux qui sont quelque peu étroitement enroulé. Le bras principal, du côté nord - ouest de la galaxie, abrite de nombreuses régions de formation d'étoiles ; cela est dû aux précédentes interactions gravitationnelles avec d' autres galaxies. NGC 772 a une petite galaxie compagnon, NGC 770 , qui est d' environ 113 000 années-lumière loin de la plus grande galaxie. Les deux galaxies ensemble sont également classés comme Arp 78 dans le Arp catalogue de galaxie particulière . NGC 772 a un diamètre de 240.000 années-lumière et le système est de 114 millions d' années-lumière de la Terre. Une autre galaxie spirale en Bélier est NGC 673 , une classe de face SAB (s) c galaxie. Il est faiblement galaxie spirale barrée avec les bras lâchement enroulés. Il n'a pas de bague et un renflement est faible et 2,5 par 1,9 minutes d' arc. Il dispose de deux bras primaires avec des fragments situés plus loin du noyau. 171.000 années-lumière de diamètre, NGC 673 est de 235 millions d' années-lumière de la Terre.

NGC 678 et NGC 680 sont une paire de galaxies en Bélier qui sont seulement d' environ 200 000 années-lumière de distance. Une partie de la NGC 691 groupe de galaxies, les deux sont à une distance d'environ 130 millions d' années-lumière. NGC 678 est un bord galaxie spirale qui est de 0,8 4,5 minutes d' arc. NGC 680, une galaxie elliptique avec une limite asymétrique, est le plus brillant des deux à la magnitude 12,9; NGC 678 a une magnitude de 13,35. Les deux galaxies ont des noyaux lumineux, mais NGC 678 est la plus grande galaxie à un diamètre de 171.000 années-lumière; NGC 680 a un diamètre de 72,000 années-lumière. NGC 678 se distingue également par son importante voie de poussière . NGC 691 est elle - même une galaxie spirale légèrement incliné sur la ligne de visée. Il a plusieurs bras en spirale et une âme lumineuse. Parce qu'il est si diffus, il a une faible luminosité de surface. Il a un diamètre de 126.000 années-lumière et se trouve 124 millions d' années-lumière. NGC 877 est le membre le plus brillant d'un groupe 8-galaxie qui comprend également NGC 870, NGC 871 et NGC 876, avec une magnitude de 12,53. Il est de 2,4 par 1,8 arcminutes et 178 millions d' années-lumière de diamètre de 124.000 années-lumière. Son compagnon est NGC 876, qui est d' environ 103 000 années-lumière à partir du noyau de NGC 877. Ils sont en interaction par gravité, car ils sont reliés par un courant faible de gaz et de poussière. Arp 276 est une autre paire de galaxies en interaction dans le Bélier, composé de NGC 935 et IC 1801.

NGC 821 est une galaxie elliptique E6. Il est inhabituel parce qu'il a des notes d'une structure en spirale précoce, ce qui est normalement trouvé dans lenticulaires galaxies en spirale. NGC 821 est de 2,6 par 2,0 minutes d' arc et a une magnitude visuelle de 11,3. Son diamètre est 61.000 années-lumière et il est à 80 millions d'années - lumière. Est une autre galaxie peu commune dans le Bélier Segue 2 . Segue 2 est une galaxie naine qui est une galaxie satellite de la Voie Lactée , a récemment découvert une relique potentiel de l' époque de réionisation .

météores

Bélier abrite plusieurs météores . Le jour Arietid pluie de météorites est l' une des plus fortes pluies d'étoiles filantes qui se produit au cours de la journée, d'une durée du 22 mai au 2 Juillet. Il y a une douche annuelle associée au groupe Marsden de comètes qui culmine le 7 Juin au maximum le taux horaire zénithal de 54 météorites. Son corps parent peut être l'astéroïde Icarus . Les météores sont parfois visibles avant l' aube, car le rayonnement est de 32 degrés par rapport au Soleil Ils apparaissent généralement à un taux de 1-2 par heure comme « rasantes », des météores qui durent plusieurs secondes et commencent souvent à l'horizon. Parce que la plupart des ariétides diurnes ne sont pas visibles à l'œil nu, ils sont observés dans le spectre radioélectrique . Ceci est possible en raison du gaz ionisé qu'ils laissent dans leur sillage. D' autres météores rayonnent du Bélier pendant la journée; ceux - ci comprennent la journée Epsilon ariétides et du Nord et du Sud Daytime mai ariétides. L' Observatoire Jodrell Bank a découvert le ariétides jour en 1947 quand James Hey et GS Stewart ont adapté les systèmes radar datant de l' ère II guerre mondiale pour l' observation de météorites.

Les Delta ariétides sont une autre pluie de météorites rayonnant du Bélier. Culminant le 9 Décembre avec un faible taux de pointe, la douche dure du 8 Décembre à Janvier 14, avec les taux les plus élevés visibles du 8 au 14 Décembre. Le météore moyenne Delta Aquarid est très lent, avec une vitesse moyenne de 13,2 km (8,2 mi) par seconde. Cependant, cette douche produit parfois vives boules de feu . Cette pluie de météorites a des composants du Nord et du Sud, qui sont tous deux associés à probablement 1990 HA , un astéroïde proche de la Terre .

L' automne ariétides rayonnent aussi du Bélier. La douche dure entre le 7 Septembre 27 Octobre et pics le 9 Octobre. Son taux de pointe est faible. Les Epsilon ariétides apparaissent du 12 au 23 Octobre. D' autres pluies d'étoiles filantes rayonnant du Bélier sont le delta ariétides Octobre, jour Epsilon ariétides , jour mai ariétides , Sigma ariétides , Nu ariétides et Beta ariétides . Le Sigma ariétides, une pluie de météorites classe IV, sont visibles du 12 au 19 Octobre, avec un taux horaire zénithal maximum de moins de deux météores par heure le 19 Octobre.

systèmes planétaires

Bélier contient plusieurs étoiles avec des planètes extrasolaires . HIP 14810 , une étoile de type G5, est mis en orbite par trois planètes géantes (les plus de dix fois la masse de la Terre ). HD 12661 , comme HIP 14810, est une étoile de la séquence de type G, légèrement plus grand que le Soleil, avec deux planètes en orbite autour. Une planète est 2,3 fois la masse de Jupiter, et l'autre est 1,57 fois la masse de Jupiter. HD 20367 est une étoile de type G0, à peu près la taille du Soleil, avec une planète en orbite. La planète, découvert en 2002, a une masse 1,07 fois supérieure à celle de Jupiter et orbite tous les 500 jours.

Références

Notes d'explication

citations

Bibliographie

  • Bakich, Michael E. (1995). Le Guide de Cambridge aux Constellations . La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN  978-0-521-44921-2 .
  • Belokurov, V .; Walker, MG; Evans, NW; Gilmore, G .; Irwin, MJ; Mateo, M .; Mayer, L .; Olszewski, E .; Bechtold, J .; Pickering, T. (Août 2009). « La découverte de Segue 2: un prototype de la population de satellites de satellites ». Avis mensuels de la Société royale d' astronomie . 397 (4): 1748-1755. arXiv : 0903,0818 . Bibcode : 2009MNRAS.397.1748B . doi : 10.1111 / j.1365-2966.2009.15106.x .
  • Bratton, Mark (2011). Le guide complet des Herschel objets: amas d' étoiles de Sir William Herschel, de nébuleuses et Galaxies . La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN  978-0-521-76892-4 .
  • Burnham, Jr., Robert (1978). Manuel céleste de Burnham (2e éd.). Dover Publications. ISBN  978-0-486-24063-3 .
  • Davis, George A., Jr. (1944). « Les Dérivations, Prononciations et Signification d'une liste sélectionnée des noms des étoiles ». Popular Science . 52 : 8. bibcode : 1944PA ..... 52 .... 8D .
  • Evans, James (1998). L'histoire et la pratique de l' astronomie ancienne . Oxford University Press. ISBN  978-0-19-509539-5 .
  • Bon, Gerry A. (2003). L' observation des étoiles variables . Springer. ISBN  978-1-85233-498-7 .
  • Jenniskens, Peter (2006). Essaims et leurs parents Comètes . La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN  978-0-521-85349-1 .
  • Langbroek, Marco (20 Août 2003). « Le delta-ariétides et astéroïde 1990 HA Novembre-Décembre: Sur les traces de flux de météoroïdes avec les membres de la taille de météorite ». WGN, Journal de l'International Meteor Organization . 31 (6): 177-182. Bibcode : 2003JIMO ... 31..177L .
  • Levy, David H. (2007). Guide de David Levy à l' observation Meteor Showers . La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN  978-0-521-69691-3 .
  • Makemson, Maud Worcester (1941). Le Morning Star Rises: un compte de l' astronomie polynésienne . Yale University Press.
  • Moore, Patrick; Tirion, Wil (1997). Cambridge Guide des étoiles et des planètes (2e éd.). La presse de l'Universite de Cambridge. ISBN  978-0-521-58582-8 .
  • Moore, Patrick (2000). Le livre des données de l' astronomie . Institute of Physics Publishing. ISBN  978-0-7503-0620-1 .
  • Olcott, William Tyler (2004). Étoile Lore: mythes, légendes et anecdotes . Courier Dover Publications. ISBN  978-0-486-43581-7 .
  • Pasachoff, Jay M. (2000). Guide de terrain des étoiles et des planètes (4e éd.). Houghton Mifflin. ISBN  978-0-395-93431-9 .
  • Ridpath, Ian (2001). Guide des étoiles et des planètes . Princeton University Press. ISBN  978-0-691-08913-3 .
  • Rogers, John H. (1998). « Les origines des Constellations anciennes: I. Les traditions mésopotamiennes ». Journal de l'Association astronomique britannique . 108 (1): 9-28. Bibcode : 1998JBAA..108 .... 9R .
  • Rogers, John H. (1998). « Les origines des Constellations anciennes: II Les traditions méditerranéennes. ». Journal de l'Association astronomique britannique . 108 (2): 79-89. Bibcode : 1998JBAA..108 ... 79R .
  • Russell, Henry Norris (Octobre 1922). « Les nouveaux symboles internationaux pour les Constellations ». Astronomie populaire . 30 : 469. bibcode : 1922PA ..... 30..469R .
  • Savage-Smith, Emilie (1985). "Islamicate Globes célestes: leur histoire, Construction et utilisation". Smithsonian Institution Press.
  • Staal, Julius DW (1988). Les nouveaux modèles dans le ciel: Mythes et légendes des étoiles . McDonald et Woodward Publishing Company. ISBN  978-0-939923-04-5 .
  • Thompson, Robert Bruce; Thompson, Barbara Fritchman (2007). Guide illustré merveilles astronomiques . O'Reilly Media. ISBN  978-0-596-52685-6 .
  • Winterburn, Emily (2008). Guide de l'Stargazer: Comment lire notre ciel nocturne . Harper Collins. ISBN  978-0-06-178969-4 .
  • Wright, JT; Fischer, DA; Ford, Eric B .; Veras, D .; Wang, J .; Henry, GW; Marcy, GW; Howard, AW; Johnson, John Asher (2009). « Un troisième géant planète orbitant HIP 14810 » . Les Astrophysical Journal Letters . 699 (2): L97-L101. arXiv : 0906,0567 . Bibcode : 2009ApJ ... 699L..97W . doi : 10,1088 / 0004-637X / 699/2 / L97 .

sources en ligne

SIMBAD

  • "Alpha Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Beta Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Gamma Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Lambda Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Pi Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Delta Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Zeta Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "14 Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "39 Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "35 Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "41 Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "53 Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "R Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "T Arietis" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 25 mai 2012 .
  • "Arp 276" . SIMBAD . Centre de données astronomiques de Strasbourg . Récupéré 12 Juin 2012 .

Liens externes

Coordonnées : carte du ciel03 h 00 m 00 s , + 20 ° 00 '00 "